Image1\
Harry Mariette

Harry Mariette

IKM Belgium est fière de vous annoncer l'arrivée de Jean-Louis Klinck comme instructeur à Nivelles!

 

Tous les clubs de Nivelles sont désormais IKM.

Nous lui souhaitons la bienvenue à lui et son groupe!

 

Harry Mariette

Directeur IKM Belgique, France, Suisse

 

Voici une partie des membres du club de Charleroi qui a démarré il y a un mois!

On vous attend pour l'entraînement!

 

Comment s'est déroulée la rentrée?

Cette année la rentrée fut simplement fantastique, quasiment tous nos clubs affichent complets et je constate que nous avons de plus en plus de femmes à l'entraînement. Ce qui est extrêmement positif pour l'image de notre discipline.

Je dois avouer que nous sommes involontairement aidés par le sentiment d'insécurité qui ne fait que croître dans les grandes villes et comme je le répète tout le temps, encore plus que de savoir vous défendre, le Krav Maga évitera dans 90 % des cas  à ce que la personne se mette dans les ennuis.

 

Comment s'est passé le Tour et Training en Israël?

J'ai déjà été 10 fois en Israël et systématiquement quand j'y allais, mon voyage ressemblait à ceci: aéroport, hôtel, salle d'entraînement et je n'avais donc jamais visité ce formidable pays qu'est Israël.

Vous avez sans doute vu les différentes publications sur le site concernant le mur des lamentations, l'endroit ou Jesus a été sacrifié à Jerusalem, la mer morte, ...c'était fantastique!

Et ce qui est incroyable, c'est que beaucoup de gens, puisque je partais avec mon fils de 11 ans, me demandait si ce n'était pas trop dangereux :-)  J'ai trouvé comme d'habitude, un pays sécurisant et également sécurisé mais aussi accueillant et où curieusement les 1, 4 millions d'arabes vivent en parfaite harmonie avec les 5,6 millions de juifs. Donc pour ma part, j'ai vécu un des plus beaux voyages de ma vie.

 

Quelles sont les activités à venir dans les prochains mois?

Le programme est chargé:

- Du 5 au 14 octobre, stage instructeur - Partie II. Gabi Noah est arrivé ce jour !
 
- Du 20 au 21 octobre, stage élèves à Nivelles
 
- Le 27 octobre, je serai à Nice pour un autre stage avec Gabi
 
- Le 28 octobre, invitation de Gabi Noah par la Fédération Française de Karaté où je me rendrais également
Halle Carpentier
81bd Masséna
75 013 Paris
 
- En novembre, stage militaire de 10 jours en Israël
 
- En décembre, réunion TOP TEAM en Israël
 
- En avril 2013, stage P et G en Israël
 
Voilà tous les stages prévus en cette fin 2012 et début 2013. Sans oublier, que nous préparons déjà le Tour & Training 2013 !
 
Je reviendrai vers vous avec plus d'informations.

Comment se sortir d'un attaquant qui vous étrangle de face?

Vous voulez débuter le Krav Maga, les trois raisons qui se dégagent sont :

- Vous voulez faire du sport après une longue période d'inactivité
- Vous avez subi une agression et vous désirez pouvoir réagir en cas de nouvelle action
- Vous désirez simplement acquérir plus de confiance en vous

Pour tout cela, le Krav Maga a des réponses. 
Olivier Parthoens & Mathieu Meeus vous attendent le lundi, mardi, jeudi et vendredi au cours débutants!

Que cela soit dans notre vie quotidienne et sur notre lieu de travail, des agressions ont lieu chaque jour. Ces agressions ont, bien entendu, des effets physiques ou psychologiques sur les victimes.

  • Comment les prévoir et les éviter ?
  • Quelles sont les conséquences ?
  • Qui peut vous aider ?
  • Qu’est-ce que l’entreprise doit prévoir ?

Les niveaux et les types d’agressions

  • Il y a 3 niveaux dans l’agression
    1. L’incivilité, (attitude, manque de courtoisie, de politesse),
    2. L’agression physique ou verbale
    3. L’acte violent.
  • Et 3 types d’agressions
    1. Des agressions tels que des vols, cambriolages, hold up (secteurs particuliers : banques, …)
    2. Des agressions physiques, des insultes
    3. Des actes de vandalismes

Les professions les plus exposées

  • Manipulation d'argent ou de valeurs : caissiers, convoyeurs de fonds, employés de banque ou des postes, commissionnaires, personnel de sécurité, vendeurs...
  • Services de soins, de conseil ou de formation : infirmier(e)s, ambulanciers, travailleurs sociaux, enseignants...
  • Contrôle et application de la loi : agents de police, contrôleurs des transports en commun, gardiens de parc...
  • Travail au contact de personnes potentiellement violente : gardiens de prison, personnel de l'hôtellerie et de la restauration, personnel d'établissements psychiatriques...
  • Ceux qui travaillent seuls : vendeurs (journaux en kiosque, commerce), démarcheurs à domicile, chauffeurs de taxi, conducteurs dans les transports publics, réparateurs à domicile, livreurs, gestionnaires de station-service, receveurs d'autoroute...

Les conséquences

  • Elles sont vastes et dépendent de l’agression et de la victime. Elles peuvent être d’ordre physique et/ou psychologique.
    • Physiquement : la gravité des blessures, des griffes, des hématomes, des coupures, … pourrait engendrer la mort de la victime.
    • Psychologiquement : tout dépend de l’agression, de la victime, des circonstances, du lieu, de la santé de la victime. On observe des réactions de stress tels que des pleurs, des cris, un renfermement. Et si cela persiste, on observe, des dépressions, des troubles du sommeil, des troubles digestifs, neurologiques et comportementales.
  • C’est l’aide apportée à la victime et le soutien psychologique qui déterminera la longévité et la qualité de la guérison.
  1. La première chose à faire après une agression, quelle qu'elle soit, c'est de prévenir aussitôt les services de secours et de déposer une plainte. La démarche n'est pas toujours facile mais les services de police sont de nos jours plus formés à la psychologie que par le passé. Plus on attend, plus il est difficile de retrouver l'agresseur et d'établir des preuves pour le confondre.
  2. Il ne faut pas se laver ni jeter ses vêtements qui pourraient porter des traces laissées par l'agresseur (sang, peau, sperme...) Si on se change, il faut mettre les vêtements souillés dans un sac en papier. Leur examen minutieux fera apparaître des indices.
  3. Même s'il n'y a pas besoin de soins urgents, une visite médicale est indispensable. Sans certificat médical, il sera difficile de faire valoir ses droits ultérieurement. Se faire accompagner si l'on est en état de choc.
  4. L'examen complet de la victime doit avoir lieu le jour même ou au plus tard le lendemain. Le médecin peut être amené à prescrire un traitement préventif du Sida, des antibiotiques contre les MST, une contraception d'urgence....Un certificat est établi pour attester de son état général et constater les traces de traumatismes. Même si l'on ne travaille pas, il faut demander un certificat d'incapacité totale de travail (ITT).
  5. Il est important d'en parler, de ne pas rester seul (e), téléphoner à un proche à qui on peut se confier. Si l'on ne peut en parler, il faut écrire, trouver un moyen d'exprimer ce que l'on a vécu, noter précisément les faits, tout ce qui revient en mémoire.
  6. Lorsque l'on a été agressé, blessé, humilié, on réagit parfois par la colère ou par un sentiment d'injustice et l'on a une image de soi très dévalorisée. C'est une réaction instinctive et spontanée ; il est important de ne pas se sentir coupable de ce qui est arrivé et de ne pas en avoir honte. Se faire aider psychologiquement est souvent un bon soutien pour dépasser l'agression.
  7. Vaincre sa peur est essentiel; il faut sortir le plus tôt possible, ne pas se renfermer chez soi et se prostrer sur soi-même. Reprendre confiance est vital pour l'équilibre futur et si l'oubli est difficile, voire impossible à trouver, la vie continue...

Cash converters est un chaîne de magasin vendant du matériel d’occasion.

Pourquoi Fight Against Violence ?

J’ai voulu joindre l’utile à l’agréable :

  • L’utile car nous avons déjà été victime de hold-up et cela avait été relativement violent.
  • L’agréable car cela a permis de voir nos employés sous un autre jour, de beaucoup rigoler tout en ayant appris un tas de technique pouvant nous servir en cas de besoin
  • De plus, je cherchais depuis un moment à faire quelque chose comme cela mais je n’avais rien trouvé sur le marché. Jusqu’à présent, nous contentions d’une sortie avec repas et les gens n’en gardaient quasi rien tandis que maintenant on a pu mixé le fun et l’apprentissage, soit une formule excellente.

Qu’avez-vous appris lors de ce teambuilding ?

  • Comment reconnaître un agresseur
  • Comment calmer une situation qui s’envenime
  • Comment maîtriser un agresseur
  • Comment bloquer une frappe
  • Comment prendre un agresseur comme bouclier
  • Etc…

On sentait réellement que si cela avait duré 8 h, le formateur aurait pu continuer.

Je recommande cette formation à tout le monde car vous êtes pris en main par des professionnels et de plus, chaque chose enseignée est directement applicable dans la réalité.

On se sent plus fort mieux préparé à affronter les problèmes tout en gardant en tête que la fuite est toujours la meilleure issue en cas de conflit.

François Garcia

Gérant Cash Converters

Groupe cible :

  • Professionnels confrontés fréquemment aux problèmes réels liés à l’agression dans le cadre de leurs fonctions.
  • Ce programme correspond spécifiquement aux gardiens, portiers, équipe de sécurité, Staff IPPJ, etc..

Prérequis :

  • Connaissance réelle des attaques et des défenses pieds-poings.

Matière enseignée :

  • Maîtrise d’un agresseur
  • Intervention lorsqu’un collègue est agressé
  • Sortie d’une agression effectuée par 2 ou plusieurs agresseurs
  • Défense contre menace au couteau
  • Défense contre attaque au couteau
  • Défense contre attaque au bâton
  • Etc..

Le programme n’est évidemment pas exhaustif et l’instructeur s’adaptera au niveau des participants

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedinRSS FeedPinterest